Lettre ouverte à la Sécu, lettre ouverte aux député(e)s

Le 15.10.2021

Carte VITALE biométrique : sa mise en place reviendrait à 5 milliards d’€ de moins que les fraudes !

La proposition de loi prévoyant son lancement avait été adoptée le 19 novembre 2019 par les sénateurs, mais rejetée un an plus tard par les députés ; quelles que soient leurs motivations, elles ne sont pas recevables, surtout si l’on met en regard ce que coûterait la réalisation d’un tel projet et la dette abyssale de la Sécu.

Le fait est que mettre en place la technologie biométrique sur des cartes plastiques reviendrait à environ 400 millions d’euros. Par ailleurs, les Affaires sociales estiment à une trentaine de milliards d’euros par an la fraude sociale, dont 5,4 rien que pour la carte Vitale. De façon imagée : 400 000 000 vs. 5 400 000 000. Y a-t-il besoin d’un commentaire ?

Quoi qu’il en soit, la pauvre AMELI est la proie des faussaires, la France est gangrenée par des centaines de milliers de profiteurs qui viennent de partout se faire soigner à l’œil, même s’ils y voient très bien… Point n’est besoin de préciser sur le dos de qui, et cela engendre des tensions, d’autant plus que nombre de parasites avouent en clair n’avoir nulle envie de rentrer chez eux à ce tarif-là. Mais bon sang, la France n’a pas vocation à être la vache à lait de la Méditerranée !

Alors, vite, Mesdames et Messieurs les Député(e)s, ne tergiversez plus, votez vite le lancement de cette carte VITALE biométrique aussi infalsifiable qu’une carte d’identité nouvelle génération ; vous contribuerez ainsi à désamorcer les rancœurs. Un grand merci au nom de tous les affiliés à la Sécurité Sociale.

Vincent Lepalestel